Point of Review

Critiques de Séries TV.

19 juin 2011

Glee [2.15 & 2.16] : Sexy | Original Song

glee

"Will Schuester s'aperçoit que les membres du Glee Club n'y connaissent rien en matière de sexe. Holly Holiday, en remplacement à McKinley, va les aider.
Avec l'entrainement d'Aural Intensity par Sue Sylvester, la dynamique set-list de Blaine et des Warblers, ainsi que les juges sévères Tammy Jean Albertson et Soeur Mary Constance, les jeunes de New Directions décident que la seule manière de gagner aux Regionals est d’écrire et exécuter leurs propres chansons originales."


Ca fait du bien de faire une pause dans Glee. J'en étais arrivé à un stade où je me forçais à regarder les épisodes et donc forcément, je n'y prenais plus aucun plaisir, regardant toutes les deux minutes combien de temps il restait avant la fin de l'épisode. L'envie de reprendre la série est enfin revenue, et je les ai trouvés bien sympas ces deux épisodes. Gwyneth Paltrow est de retour le temps de 40 minutes pour nous parler de sexe. Si le thème du sexe n'a toujours pas été traité comme je l'aimerai, le capital sympathie de l'épisode doit beaucoup à la présence du personnage de Holly Holiday, toujours au top comme elle nous l'avait déjà montré lors de son apparition dans The Substitute il y a quelques mois. Elle nous prouve encore une fois que, outre ses talents d'actrice qui ne sont plus à démontrer, elle est aussi assez talentueuse pour la chanson. Sa reprise de "Do You Wanna Touch Me" était très bonne, et son duo avec Will sur une version tango de "Kiss" n'était pas aussi mauvaise que ce à quoi je m'attendais, au contraire. L'autre point fort est à mettre sur le compte de Santana qui était très touchante. Naya Rivera a brillament interprété la scène dans laquelle elle avoue ses sentiments à Brittany, en dégageant beaucoup d'émotions. J'espère que cette histoire ne sera pas vite oubliée et sera traitée sur la durée. Concernant Puck et Lauren, je commence à plutôt bien apprécier leur couple. Le duo fonctionne bien et ils m'ont fait rire avec cette histoire de sextape. Avec Emma par contre, y a rien à faire, j'ai toujours autant de mal. J'ai beau apprécier l'actrice, son personnage me soûle. Et je crains le pire arriver. On nous ressort le triangle amoureux avec Carl et Will, j'ai bien peur qu'on finisse par nous la mettre en couple avec Will. Ces deux-là ensemble, ça va pas être possible pour moi.
S'il y a bien une chose que je regrette dans Glee, c'est ce que le personnage de Sue est devenu. Elle a pendant longtemps été l'atout numéro 1 de la série, aujourd'hui elle m'agaçe à chacune de ses apparitions à l'écran. D'autant plus ici où sa présence est complètement inutile. Jane Lynch ne mérite pas ça. Je préfère encore les scènes des Warblers à celles de Sue, c'est dire ! Pourtant, c'était difficile de les regarder chanter "Animal" devant toutes ces filles, prestation pendant laquelle Kurt était des plus ridicules. Quant à Blaine, les scénaristes ont tendance à lui donner trop d'importance, on le voit un peu trop souvent.

Je l'attendais avec impatience cet épisode avec des chansons originales. Et en plus, c'est celui des Regionals. Passage obligatoire pour atteindre les Nationals, je ne devais pas être le seul à me douter que les New Directions allaient remporter la victoire. Puis les faire perdre deux fois de suite, ça aurait été cruel et surtout, à quoi aurait servi la suite de la saison ? Le but depuis le season premiere, ce sont les Nationals. Il n'y aurait eu aucun intérêt à nous en parler pendant 15 épisodes pour ne pas aller jusque là. S'ils avaient perdu, on se serait sûrement bien fait chier pendant les 6 épisodes restants.
Il ne fait aucun doute que proposer leurs propres chansons est la principale raison de leur victoire mais sérieusement au début, j'ai eu peur. Les premières chansons étaient vraiment mauvaises. "Hell To The No" de Mercedes est la seule un minimum potable. "Trouty Mouth" et "Big Ass Heart", je vais vite les oublier. Heureusement au final, ils se sont très bien débrouillés. On peut souvent reprocher à Rachel d'être insupportable, on ne peut rien lui reprocher niveau chant. Elle a partfaitement interprété "Get It Right" et la chanson en elle-même est assez sympa. "Loser Like Me", elle, est excellente. Bien rythmée comme il faut. C'est tout de même dommage que la mise en scène était aussi simpliste. J'aurai aimé quelque chose de plus grand et de plus recherché.
Quand on voit ce qu'ont proposé Aural Intensity et les Warblers, on se dit que la victoire des New Directions est méritée. Si la chorale dirigée par Sue a proposé une bonne mise en scène, on ne peut pas en dire autant de la chanson. Le coup de poing que Sue donne à celle qui a donné les résultats à la fin, c'était énorme. Du côté des Warblers, il y a enfin quelqu'un qui se rend compte qu'il s'agit plus de Blaine et ses choristes que d'une chorale, j'ai nommé Kurt. Et il a raison. Pourquoi c'est Blaine qui aurait droit à tous les solos ? Il n'est pas le seul parmi les Warblers à savoir chanter. Il aura donc fallu attendre qu'on lui fasse la remarque pour qu'il propose à Kurt de faire un duo, duo qui aurait pu être plus émouvant qu'il ne l'était. Blaine s'est quand même gardé un solo sur "Raise Your Glass", évidemment. C'était pas mal, sans plus. Pas assez pour gagner. Je me demande maintenant à quoi ils vont bien pouvoir servir, ces Warblers. La seule histoire qui m'intéresse désormais chez eux, c'est le couple Blaine/Kurt. Depuis le temps que j'attendais qu'ils s'embrassent, c'est désormais chose faite. J'ai hâte de voir comment tout ça va évoluer.

Deux épisodes avec pas mal de défauts mais deux épisodes tout de même sympathiques. Je ne me suis pas ennuyé et j'ai pris du plaisir à les regarder, c'est le principal. Ils ne se sont pas planté concernant les chansons originales, les scénaristes devraient peut-être penser à prendre plus souvent des risques.


Commentaires

Poster un commentaire